PRIX ACER « Henri ROL-TANGUY » 2019

 Communiqué de l’ACER du 15 mars 2020

 Nous avons reçu 3 candidatures d’étudiants en Master 2 pour participer à la session 2019 du Prix universitaire « Henri ROL-TANGUY ». Trois mémoires sur des sujets originaux : révolution et culture/place de l’émotion et du sensible dans l’engagement volontaire/les conditions de la lutte des guérilleros de la région d’Albacete.

Les mémoires ont été soumis au jury dont les membres ont exprimé des avis souvent très divergents sur les travaux des candidats.

Le Président du Jury François GODICHEAU a estimé « qu’en dépit des qualités certaines des 3 mémoires présentés, les défauts importants qui ont été pointés par les membres du jury apparaissent contradictoires avec l’idée de délivrer un Prix à un travail de recherche considéré comme Très Bon, digne de remporter le Prix. En ce sens, et en dépit de la jeunesse des auteurs et du fait qu’il ne s’agit que de travaux de master, les défauts pointés apparaissent rédhibitoires. » En conséquence, décision a été prise de ne pas délivré le Prix 2019.

 Présentation des mémoires :

Mémoire Lisa ALBASSIER – Une révolution par le fusil et la plume – concept de révolution chez les miliciens des Jeunesses Libertaires de Catalogne 1936-1937 – Université Toulouse Jean Jaurès

A partir principalement de sources retrouvées aux archives de Salamanque et de Barcelone : un registre d’enrôlement et 200 lettres rédigées entre janvier et avril 1937 par des miliciens envoyés sur le front d’Aragon et sur la côte catalane, l’étudiante mène un travail d’analyse sur les échanges entre le front et l’arrière sur la ligne politique de l’organisation des Jeunesses Libertaires – la perception de la « cause » par un échantillon de militants – le rapport spécifique à la culture des anarchises.

Ces sources inédites sont intéressantes pour connaître au plus près le profil et les aspirations des combattants libertaires de base, notamment l’appétit de culture des miliciens.

 

  • Mémoire Ugo CHAMPAGNE – Des tranchées pleines de poètes – une histoire sensible de l’engagement volontaire : Cubains et Portugais en Espagne Républicaine 1936-1939 – Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS – C’est un mémoire original dans la façon de poser la problématique d’une histoire culturelle de l’engagement appliquée aux volontaires internationaux, en procédant par l’histoire comparée de l’antifascisme dans les années 30 à travers le prisme des contingents cubains et portugais, et en analysant la place de l’émotion et du sensible dans la motivation politique.

 

  • Mémoire Axel PACHECODe l’engagement dans la résistance anti – franquiste à l’exil forcé (1922-1948 ) : Etude de l’engagement politique de Rafael Pacheco Olmo durant la guerre civile espagnole puis au sein de la V a Agrupación guerrillera de la Mancha – Université Paris-Diderot – A travers le parcours du grand-père de l’étudiant, c’est une description au plus près des actions de ce que fut le quotidien des guérilleros dans les années 1947-1948, les conditions de la lutte, la répression, la prudence, la méfiance et les solidarités dans la région d’Albacete. – Deux sources documentaires principales : les rapports de la Guardia Civil et les témoignages du grand-père. Le mémoire est exemplaire de la réappropriation mémorielle perceptible parmi la « 3e génération » avec l’imbrication des savoirs familiaux, de l’érudition locale et des méthodes de la recherche historique scientifique.                            

PRIX ACER « Henri ROL-TANGUY » 2018

SESSION 2018 – 2 mémoires candidats

  • « L’Espagne de 1936 comme enjeu, modèle et idéal politique : Imaginaires, créations et prises de position des gauches internationales – Europe et Amérique latine » de Flora LAFFORGUE (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

 

  • « Dans l’ombre d’une section militaire officielle : la Section Défense des libertaires catalans pendant la guerre civile espagnole (1937-1938) » – de Yannick OCHOTORENA-ALZUGARAI de l’Université Jean Jaurès Toulouse – MEMOIRE PRIME

Lire le mémoire…

Remise du Prix le 6 février 2019 à Yannick OCHOTORENA-ALZUGARAI


PRIX ACER « Henri ROL-TANGUY » 2017

SESSION 2017 – 2 mémoires candidats

  • « les fosses communes du franquisme : les procédures d’expertise médico-légales à l’œuvre dans les exhumations de fosses des disparus de la guerre civile espagnole », présenté par Stéphane PASQUALINI, Université Aix-Marseille – MEMOIRE PRIME

Lire le mémoire…

 

  • « les Irlandais dans la guerre d’Espagne : réactions insulaires à une crise majeures des années 1930 dans la construction identitaire de l’Irlande indépendante » présenté par Daniel MEHARG, Université de Caen – ENS de Lyon

PRIX ACER « Henri ROL-TANGUY » 2016 et 2017

REMISE DES PRIX 2016 et 2017

le 15 décembre 2017

De g. à dr. : Nils RENARD, Edouard SILL, Bruno BELLIOT, Jose Manuel ALVARES conseiller culturel de l’Ambassade d’Espagne, Gilles PECOUT, Recteur, Chancelier de l’Université de Paris, Stéphane PASQUALINI, Daniel MEHARG, Ramon CHICHARRO

SESSION 2016

  • « L’engagement des volontaires juifs en Espagne républicaine : mémoires et représentations 1936-2014 » de Nils RENARD, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – MEMOIRE PRIME

Lire le mémoire…


PRIX ACER « Henri ROL-TANGUY » 2014

SESSION 2014 – 3 mémoires candidats

« Le prix a été décerné pour la première fois en 2014 à Bertrand LARGEAUD pour son mémoire de Master 2 sur « la perception des volontaires britanniques dans la guerre d’Espagne, de la surveillance à la redécouverte », sous la direction de Fabrice Ben Simon et Jean-Noël Luc – Paris-Sorbonne IV.

Lire le mémoire…

 

Deux autres mémoires étaient présentés au jury :

  • – « les réseaux transfrontaliers de la mémoire républicaine entre le Haut-Aragon et Midi-Pyrénées » de Anélie PRUDOR (anthropologie sociale et historique à l’EHESS de Toulouse-Le Mirail sous la direction de Jean-Pierre Albert et Dominique Blanc

 

  • – « le trafic d’armes en France à destination de la guerre civile espagnole (juillet 1936-avril 1939), ses formes, ses enjeux et sa surveillance », de Pierre SALMON (Recherche-Histoire à l’Université de Basse-Normandie, sous la direction de Gaël Eismann). »